1.


Attendre la mort pour l'éternité
 

Partagez| .

« L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 20/03/2016
Localisation : Au Manoir

MessageSujet: « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback] Jeu 14 Juil - 18:48


L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. »
(Théodore & Emmanuel)
Un vent froid soufflait sans fin depuis plusieurs jours déjà. Au loin le croisement d'un corbeau résonnais dans le Manoir. Pourtant malgré cette sinistre ambiance, dans l'enceinte du Manoir, une chaleureuse harmonie flottait dans l'air. Depuis trois jours j'effectuais des vas et viens vers la cuisine et le salon afin que tout soit parfait pour l'arriver du fils prodige. Les rumeurs étaient vite venue à mes oreilles si bien que je ne devais faire aucune erreur. En effet, Monsieur Donovan haut dirigeant de ses lieux m'avait confier une mission de la plus grande importance. Veiller à ce que tout soit parfait pendant la venue de son fils qui revenait d'un long et pénible voyage depuis la Roumanie. A l'annonce de cette fabuleuse nouvelle, mon cœur n'avait fait qu'un bon dans ma poitrine et j'étais nerveux. Nerveux car je ne voulais décevoir personne. Je misais donc la barre haute. A notre séparation, j'étais peu sur de moi et il m'arrivait régulièrement de commettre des maladresses. Mais ce qui m'inquiétait le plus était de savoir si Théodore m'avait oublier ou non. Après tout en quelques mois il peut s'en passer des choses ?

La nuit commençait à tomber. Le halo lunaire nous dominait depuis les grandes fenêtre du Manoir. Les serviteurs s'activaient à préparé les derniers préparatifs pour que cette soirée soit merveilleuse pour tout un chacun. Mais principalement pour la famille et les invités. Je restais planté la à attendre un moindre signe de son approche guettant par la fenêtre le moindre indice qui indiquait son arriver. Je savais bien que Monsieur Donovan n'apprécierait pas ma conduite mais j'aimais son fils. Je ne pouvais faire autrement et l'éloigner de moi n'avait fait qu’aggraver le problème. Mon mariage arranger avec Elyana avait été annuler ce qui indiquait clairement mes choix.
Monsieur Donovan fit irruption dans le hall d'entrer et me regardait d'un air sombre qui en disait long : « - Tu as du travail à faire Emmanuel ce n'est pas en restant planter là qu'il ce fera . Au passage évite mon fils il sera présent avec son promise. » Il avait été sec. J'avais saisit le message et j'encaissais la nouvelle avec un pincement au cœur. Ne pas croiser le regard de Théodore risquait d'être chose difficile mais son père savait pour nous deux et c'était sans doute mieux ainsi. « - Comme il vous plaira Monsieur Donovan je vais voir du côté des cuisines si les événements avance bien. » Je penchais légèrement la tête sur le côté avant de m’esquiver du côté des cuisines quand soudain la porte s'ouvrait sur un étrange personnage que je ne connaissais pas. Il devait sans doute s'agir du père de la promise à Théo sans doute. Profitant de ce mouvement inaperçue alors la demoiselle en question. Une jeune blonde avec quelques années de plus que moi inutile d'ignorer qu'elle aussi faisait partie de la haute société et que les deux familles unie ferait le bonheur de tout un chacun. Ce fut ensuite Théodore qui passa la porte le dernier. Visiblement il n'avait pas changer et était rester le même que dans mes souvenirs. Sans doute un peu plus blanchard. Dans sa dernière lettre il me disait avoir été malade. L 'était -il encore ? Quoi qu'il en soit nos regard se croisèrent légèrement et … je m'esquivais sans plus attendre du côté de la cuisine afin d'apporter aux invités des amuses bouche histoire d'attendre le repas. Cette soirée serait sans doute difficile à gérer sur le plan émotionnel mais il fallait que je tienne.
▲ Emmanuel & Théodore
(c) AMIANTE



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED##
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback] Dim 24 Juil - 19:41


Ses yeux renvoyaient une transparence qu'on ne lui connaissait pas. Un éclat ténébreux, pareil à celui que l'on trouvait dans les peinture de Michel-Ange, ou autre peintre du XVIème siècle. Ce chemin de croix qu'on y lisait faisait référence aux 14 serments que lui imposait son acariâtre figure paternelle. Stupide vision d'un homme sans foi ni loi. Théodore n'avait jamais été du même avis que son père, quel que soit le domaine. Mais le domaine où ils étaient profondément en désaccord restait la notion maritale. Qui le jeune homme devait-il épouser ? Tout était gravé dans la roche d'après son père et il n'avait droit à aucun écart de conduite pour ne pas sortir du sentier. Une fatalité qu'il n'appréciait guère et qui sait jusqu'où il était prêt à aller pour évincer son père à jamais. Au fond de ses prunelles, le même feu de sa jeunesse s'était rallumé avec la flambée d'illusions mortes depuis bien longtemps en prime. Les flammes de l'amour ne pouvaient lui être rendu à présent, et la femme qu'il devait épouser n'allait pas à l'encontre de cette pensée aussi triste que délicieuse. Ce n'est pas que la promise en question lui eu déplu, elle était ce qu'on appelle communément "le parti idéal". Elle était du même rang social que lui, gentille, très instruite -ce qui est rare pour une femme-, et surtout, elle était excessivement belle. Une beauté qui avait plu à Théodore mais qui avait été vite évincée par la vision mentale du doux visage d'un homme que Théodore affectionnait tout particulièrement. Emmanuel. Cet homme qui travaillait sous les ordres avisés de monsieur Donovan faisait chavirer le coeur du brun voyageur qui rentrait chez lui.

Comme le voulait la coutume, l'homme qui offrait sa fille en mariage ouvrait la marche avec une élégance égale au plus beau cygne de Tchaïkovski. De près, la jolie femme suivait ses pas, sa marche fluide et son teint blanc rayonnant au sein de la vaste pièce. Puis, lui. Enfin, l'enveloppe charnelle qu'il en reste. Son visage n'avait pas changé, son teint s'était simplement éclaircis, ses traits s'étaient figés et le coin de ses lèvres avaient un je-ne-sais-quoi de plus carnassier qu'à l'accoutumé. Il n'avait pas la mine basse, simplement une sorte de mélancolie dans les yeux qu'on ne lui connaissait pas. Ses yeux balayaient la pièce, son coeur mort ne savait où les poser. C'est finalement sur le bel Emmanuel qu'ils jetèrent l'ancre. Il n'avait pas changé lui non plus, il avait juste l'air un peu plus maigre et ses yeux étaient cernés d'un manque de sommeil évident. Mais la contemplation avait été de courte durée, il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour s'esquiver vers la cuisine. Quel gâchis.

Théodore n'eut d'autre choix que de suivre le reste du cortège familial pour une énième discussion sur l'alliance des deux familles respectives. Il voulait s'ne aller pour aller rejoindre Emmanuel mais il savait pertinemment que ce serait très mal vu et il risquerait de se faire une fois de plus sermonner par son géniteur. Il attendit alors que la discussion passe sur un sujet qui ne le concernait pas tant pour s'excuser à demi-voix : Permettez que je vous abandonne pour un court instant, je ne serai pas long. Il jeta un rapide coup d'oeil vers son père pour vérifier que celui-ci n'ai pas de suspicion. Puis, il quitta la pièce après avoir déposé un prompt baiser sur le front de sa promise.

Ses pas le portèrent peu à peu vers la cuisine d'où il se remis droit en soufflant un bon coup, une légère boule coincée dans le gosier. Quand ses yeux se posèrent sur Emmanuel, il sourit en s'approchant de lui et s'adossa au plan de travail en s'adressant à lui. Je pensais que mon retour t'enchanterai plus que cela. Tu n'as pas trouvé le temps long en mon absence j'espère. Il me serait insupportable de penser que je puisse être à l'origine de tes vilaines cernes. Un rictus énigmatique étira le coin de ses lèvres charnues.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 20/03/2016
Localisation : Au Manoir

MessageSujet: Re: « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback] Dim 24 Juil - 19:48


L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. »
(Théodore & Emmanuel)

La soirée allait pouvoir commencer comme le maître de maison l'avait décidé. Le matin même sa voix résonnais dans ma tête. Je savais que tout devais être parfais. Si sa ne l'étais pas est bien … J'en subirais les lourdes conséquences. Les voix résonnais dans la pièce voisine. La discutions semblait engager entre les deux géniteurs. Une sérieuse discussion visiblement. Je collais mon dos au mur en soupirant légèrement histoire de reprendre mes esprits. Il n'avait pas changer. Mon cœur battait à tout rompre dans ma poitrine. Il fallait que je me calme. D'ici peu l'homme que j'aimais éperdument serait mariée à une jeune femme sans doute plus convoité que lui. Alors ils formeraient un couple heureux et épanouie. Je devais me contenter de cela, mais c'était chose impossible. Mon cœur avait été blesser. Il était préférable de ne pas le montrer. C'était avant tout ce que le père de Théodore souhaitais faire me rabaisser afin de me rappeler d'où je venais et que je n'aurais jamais le cœur de son fils qui plus est. Quel imbécile j'avais fais ce jours la en laissant les sentiments l'emporter sur la raison … Malgré ce chamboulement mon cœur continuait de réclamer Théodore. Sa venue me faisait un bien fou. Mais je devais rester moi même et n'être ici que pour le travail. La chasse que nous avions mener avec mon cousin il y a deux jours de cela contre cinq vampires m'avait permis de décompresser. Ce qui n'était pas plus mal ….


Rassemblant mes esprits je m'occupais de préparer un petit plateau d'argent d’amuse-bouche et d'autres mets délicieux que les invités pourraient consommés pendant la soirées. La préparation d'entrées me permettait de ne plus pensés à Théodore et cette mystérieuse inconnue dont je jalousais au plus profond de mon être l'existence. Finalement un pas léger flotta dans l'air. Je m'attendais avant tout à la présence de monsieur Donovan qui venait m'annoncer du changement en perspective mais au lieu de sa, ce fut Théo qui se tenait là parfaitement droit, m'observant. Quelle belle surprise, je ne m'attendais absolument pas à sa venue et voilà que je rougissais comme un homard. Quel imbécile.... Je m'ordonnais intimement d'arrêter sinon la soirée serait gâcher. Toutefois, mon corps refusait de me prêter une oreille attentive. Non au contraire je souris timidement en sa présence. Théodore marquait un point, il est vrais qu'il m'avait manquer. Pas une minute ou mon cœur ne réclamait sa présence en ces lieux sinistres. Mais je devais toutefois faire preuve de vigilance vis à vis de son père. Je restais face à lui poussant légèrement le plateau d'argent du rebord de la table pour ne pas qu'il ne tombe puis répondis alors : « - Tu m'as manqués … Bien plus que tu ne le crois mais …. Tu sais aussi bien que moi que ce n'est pas très prudent surtout ce soir … Ton père m'a donner des directives précises et si je ne les suis pas … Je n'ose imaginer ce qu'il me fera …. » Je marquais une courte pause puis redressant la tête vers lui j'ajoutais un léger : « Félicitation … ta promise à l'air un très bon choix. Ton père à du goût... » Ma voix tremblait alors que j'aurais souhaiter qu'elle tienne le coup en prononçant cette phrase que je maudissais en mon fond intérieur. L'envie était de plus en plus persistante de le serrer dans mes bras mais hélas, je ne le pouvais plus. Désormais il fallait que je me face une raison.
▲ Emmanuel & Théodore
(c) AMIANTE



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED##
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback] Dim 24 Juil - 20:41


Il avait cette posture sèche qui donnait des envies de vertiges aux personnes pouvant se trouver à ses côtés. Cet homme était à l'origine de la gravitation de tout un monde si on s'en tenait à ses affaires. Son nom était connu par delà les frontières. Quiconque l'ignorait se retrouvait face à des risques souvent aggravés par leur manque de savoir. C'était un trait de caractère que Théodore exécrait par dessous tout. L'illettrisme. Ces gens stupides qui ne savent absolument rien et s'en contente. Comme si le monde n'était pas assez riche pour qu'on daigne l'étudier avec minuties. C'est pour cette raison qu'il avait tant d'amour à l'égard d'Emmanuel. Il n'avait rien d'un idiot. Il était instruit malgré sa condition, il lisait, il faisait même de la musique. Ce sont ces raisons en plus de son visage angéliques qui avait fait flanché le coeur meurtris de Théodore. La décadence humaine semblait ne jamais l'avoir touché, comme s'il avait été assez important pour en être épargné. Quelle chance. Quelle miracle.

Pour ce soir, ce sont seulement ses talents de cuisinier qui étaient à l'épreuve et Théodore savait avec pertinence qu'il était capable de faire de cette soirée, une soirée formidable au même titre que Monsieur Donovan senior l'attendait. Tant mieux pour lui, Dieu sait ce qu'il pourrait lui faire dans le cas contraire, il serait certainement renvoyé et n'aurait plus de quoi subvenir à ses propres besoins. Déjà depuis quelques temps, Emmanuel aurait été renvoyé si Théodore n'était pas derrière le dos de son père pour rectifier le tir. Il lui disait à quel point il serait compliqué de trouver un domestique aussi performant, et pleins d'autres arguments qui feraient jalouser le plus brillant des avocats. Heureusement pour le petit domestique qui n'avait qu'à bien se tenir. Son père voulait que la soirée soit parfaite pour que les invités se sentent à leur aise. Il comptait sur ce mariage pour une alliance on ne peut plus importante. Si cette soirée tournait mal, c'était la ligné qui en partirait.

Emmanuel s'occupait alors de la soirée comme de sa vie et cela avait pour don de faire rire Théodore qui ne comptait faire aucun effort pour plaire à son père. Depuis le temps. Il avait même envie de provoquer son géniteur en embrassant pourquoi pas son amant devant les yeux de sa promise. Quelle fabuleuse idée.
Bras croisées, adossé au comptoir froid, il le regardait en souriant. Tu as peur de lui ? Il ne faut pas s'en occuper voyons, il se calme toujours au bout de quelques jours. Mon père n'a jamais été un model de gentillesse mais il n'y a qu'à le brosser dans le sens du poils. Et pour le coup, il n'avait pas tort. Et à propos de sa promise, Emmanuel n'avait pas tort non plus. Il est vrai qu'elle est charmante, je te l'accorde. D'un pas de félin, Théodore s'avance vers Emmanuel et prend son menton entre ses doigts fins lentement. Mais elle n'a pas ton sourire.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 20/03/2016
Localisation : Au Manoir

MessageSujet: Re: « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback] Dim 24 Juil - 20:45


L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. »
(Théodore & Emmanuel)

La jalousie. Un sentiment nouveau que je ne connaissais pas vraiment. Théodore savait me mener en bateau et me faire perdre pied facilement. En ce moment précis, il jouait à des jeux dangereux et j'en était conscient. Pourtant un sourire illuminait mon visage. Son voyage en Roumanie avait été un supplice qui prenait fin ce soir. Enfin pas vraiment. Elle était là … La chère et tendre qui partageait sans doute les draps du beau brun qui me faisait face. Je ne pouvais que la détester en cet instant précis. Bien qu'au fond, la demoiselle qui siégeait dans le salon devait être une adorable personne. Théodore s'approchait, et mon cœur semblait danser de façon rythmique. Il était pour moi impossible de le canaliser. La température de la pièce semblait avoir augmenter. Je me mordais la lèvre afin de garder pied et de ne pas cédé à son charme ravageur. Mais il s'empara de mon menton d'un geste gracieux dont lui seul avait le secret et ce fut l'élément déclencheur. Il me fait peur oui…. Mes lèvres frôlèrent cependant les siennes et ne semblaient plus vouloir s'en détachés. Une envie folle de le dévêtir et d'en finir une bonne fois pour toute avec les règles …. Mais, sa froideur m'obligeait alors à reculer. Son contact n'était plus aussi chaud et humain qu'autrefois. Il y avait quelques choses dans sa façon d'être de … différent.

Je tentais tant bien que mal de me persuader que je venais de rêver. Mais les récents éventements et la reprise de la chasse avec mon cousin me rappelait que les vampires étaient toujours présents. C'était comme une malédiction qui semblait poursuivre notre familles depuis des générations. Ma main effleura doucement sa joue comme pour vouloir se rassurer de la dure réalité. Mais je ne rêvais pas. Sa peau si blanche et si parfaite était aussi froide que le marbre. D'instinct, je reculais et mon dos fit face au plans de travail. Mon corps tremblait mais j'en restais tout de même le maître. Dans un murmure que Théodore pouvait entendre mon esprit demandait des réponses : Tu …. Tu ne peut pas …. Pas toi ! C'est impossible ....
Je secouais la tête afin de chasser de mon esprit cette réflexions qui n'avait aucun sens. Quoi que … Et si sa maladie d'écrite dans ses lettres n'était-elle pas le fruit d'une transformation qu'il n'osait m'avouer. Après tout je venais d'une famille de chasseur. Il était donc normal de garder ses distances. Mon cœur battait plus vite, que devais-je faire ! Le tuer ? Il n'en était pas question, je m'y refusais. Même s'il s'avérait être un vampire. Théodore ne m'avait jamais encore fait de mal. Et si c'était le cas, il m'en aurait sans doute fais depuis sa venue ici. A moins que son père ne prévienne ma famille et que ses derniers envahissent le Manoir. Mais ce n'était pas le cas.

Mes yeux se dirigèrent vers la porte. Si les choses tournaient à la moutarde, je savais comment réagir. C'était dans mes gênes. Mais je ne comptais rien faire pour le moment. Simplement avoir des réponses à ce qui c'était passé pendant son séjour en Roumanie. La peur de le perdre m'envahit brusquement. Ce n'était pas une peur ordinaire et les larmes me montaient aux yeux. Je ne voulais pas de nouvelle séparation car tout simplement je ne le supporterais pas . Mes mains s’agrippèrent au plan de travail. Je tâchais de rester moi-même devant cette dure réalité qui s'imposait alors à nous.
Seul le destin semblait maître de notre triste destinée.
▲ Emmanuel & Théodore
(c) AMIANTE



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED##
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback]

Revenir en haut Aller en bas

« L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » [ Theo][Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [À chaque chanson ses paroles] par Choseforet
» « Tout amour est une servitude. » Euphory ♚
» [Coin] Parlons des filles d'amour sucré
» j ai des souci , je debute depuis ce jour avec linux fedora
» restes de A-squared Free impossibles à virer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowglenn :: La ville et ses alentours :: Le Manoir Donovan :: Le Salon-